Dernière actualisation:
04-11-2021

Ancasti se mobilise contre le lithium Mining, Catamarca, Argentine.

Opposition à l'exploitation de lithium dans Rock à Ancasti. Les assemblées stimulent des alternatives productives locales et réalisent la sanction d'une ordonnance qui interdit de polluer les activités extractives.



Description:

La Sierra de Ancasti est située au sud-ouest de la province de Catamarca. Sa partie la plus élevée est à environ 2000 mètres au-dessus du niveau de la mer, descendant doucement à l'est, où il atteint la zone de Salinas située au nord de Cordoba et du sud de Santiago del Estero [4]. Dans les couvertures de Pajonal, l'eau de pluie est absorbée qui se draine ensuite dans différentes pentes et ruisseaux qui traversent le paysage des montagnes, entourée de forêts indigènes, dans lesquelles un grand nombre d'espèces d'animaux et de plantes sauvages coexistent. L'endroit se démarque pour son état de conservation écologique car pour le moment il n'y a pas d'activités contaminantes importantes. Les principales activités économiques sont le bétail, l'agriculture et le tourisme, qui font partie d'une diversité de stratégies réalisées par les colons locaux pour garantir leur subsistance. La collection de fruits sauvages peut également être mis en évidence pour l'élaboration des vêtements et des bonbons, des fromages et de la fabrication de l'artisanat, de la laine, de la céramique et du cuir, en plus de la production de miel et d'autres dérivés de la ruche. Le maintien des conditions environnementales est essentiel pour la continuité de ces activités [1]. <Étape d'exploration du sous-sol du code du «projet Ancasti», de l'extraction au lithium à Pegmatita, dans différents domaines de la Sierra de Ancasti [2]. D'une part dans le département Ancasti; dans les villes de Santa Gertrudis et Ipizca, et d'autre part dans le département d'El Alto, dans la ville de Vilismán. Les sites explorés correspondent aux anciennes mines d'Espomeno, où dans le milieu de-Twentie lorsqu'ils ont appris les progrès des projets miniers dans la région, les voisins concernés commencent à s'organiser pour enquêter sur la situation et demander des explications au gouvernement municipal . Suite à cela, l'assemblée pour la vie d'Ancasti a été formée, qui a par la suite fait plusieurs présentations dans le ministère actuel de l'extraction de la province pour plus d'informations, et a également mené différentes activités pour la visibilité du problème, parmi lesquelles nous pouvons mettre en évidence l'organisation de Producteurs, clubs culturels, projection de documentaires dans les espaces publics, conférences et débats, peintures murales et préparation du matériel informatif imprimé [1]. Además, la asamblea elaboró un proyecto que fue presentado en el Concejo Deliberante Municipal en mayo del 2017, donde posteriormente se sancionó la ordenanza de Área Protegida y Municipio no Tóxico, que prohíbe las actividades extractivas que contaminan los ecosistemas y pongan en peligro la salud de les habitants. Fin 2019, un nouveau projet d'ordonnance a été présenté au CDM, de sorte qu'Ancasti a été déclaré municipalité agroécologique. À ce moment-là, aucune réponse n'a été obtenue, ce qui a été relevé la présentation à la fin de 2020, avec des résultats identiques. D'un autre côté, une réunion a été organisée en vilisman auquel seules les autorités et certains fonctionnaires des deux municipalités ont été invités, sans être socialisé les informations à la communauté en général, ni avant ni après. En fait, les voisins indiquent comme un problème central qui, à aucun moment, ils n'ont été informés de la progression de ces projets, et ils ont découvert le mouvement des machines lourdes [2]. En revanche, la question fondamentale Cela a généré une sensation d'alarme dans les habitants d'Ancasti, et demeure, les conséquences graves que l'installation de ces projets extractifs dans la région apporterait, car ils généreraient un impact socio-environnemental irréversible, provoquant des eaux, des terres et de la pollution atmosphérique, Mettre la continuité de la vie dans la région en danger, en tenant compte du fait que la chaîne de montagnes Ancasti est un bassin d'eau qui fournit différents peuples qui se trouvent et près des montagnes [3]. Nous pouvons citer le cas de la ville voisine de Frías, dans la province de Santiago del Estero, où la rivière qui descend des ancasti, et qui fournit le liquide vital à la population urbaine.

Il sait que d'autres pédiments miniers avaient été accordés sur le territoire, mais ces projets sont dans un état naissant [3]. Quant au projet «Ancasti», appartenant à la Latin Resource Company (Latin Resources), il n'y a eu aucune nouvelle importante. Seules les nouvelles publiées dans le journal numérique El Cronista, fin 2020, qui parle d'une association de cette entreprise avec «Integra Capital», pour avancer avec l'exploitation du minéral [4]. En outre, récemment, des mouvements de camions de la police minière ont été observés dans la zone d'exploration, qui a généré une grande agitation entre les voisins, qui a décidé de faire une présentation devant le ministère de l'extraction demandant la nullité de la déclaration d'impact environnemental du projet, considérant que Il a été accordé illégalement, sans se conformer aux réglementations actuelles qui garantissent aux villageois l'accès à l'information publique et à la participation des citoyens.

Informations essentielles
Nom du conflit:Ancasti se mobilise contre le lithium Mining, Catamarca, Argentine.
Pays:Argentine
État ou province:Catamarca
Localisation du conflict:Ancasti
Précision de l'emplacementÉLEVÉE (Niveau local)
Origine du conflit
Type de conflit. 1er niveau:Extraction de Minerais et Matériaux d'Extraction
Type de conflit: 2ème niveau:Exploration de minerais
Marchandises spécifiques:Lithium
Eau
Détails du projet et des acteurs
Détails du projet

L'entreprise n'a pas soumis à ce jour le rapport d'impact environnemental, mais sur son site Web, il présente certaines données de deux zones avec un potentiel minier apparent dans la province de Catamarca: Zone et région de Villisman.

Voir plus
Superficie du projet:4 000
Niveau d'investissement:650 000
Type de populationRurale
Population affectée:3 000 à 40 000
Début du conflit:24/01/2017
Nom des entreprises privées ou publiques:Lake Resources. from Australia
Latin Resources Limited from Australia
Recursos Latinos S. A. from Argentina
Acteurs gouvernementaux pertinents:Gouvernement de catamarca,
Ministère des mines,
Direction provinciale de la gestion de l'environnement minière.
Organisations pour la justice environnementale (et autres soutiens) et leurs sites internet, s'ils sont disponibles:Assemblée Ancasti pour la vie
PU.C.A.R.A (villes catamarque en résistance et auto-détermination)
http://asamblea-pucara.ar/
Conflit et Mobilisation
IntensitéBASSE (un peu d'organisation au niveau local)
Niveau de conflitRésistance PREVENTIVE (suivant le principe de précaution)
Groupes mobilisés:Agriculteurs
Communautés autochtones ou traditionnelles
Organisations locales pour la justice environnementale
Paysans sans terres
Voisins/Citoyens/communautés
Pasteurs (bergers)
Mouvements sociaux
Scientifiques/profesionnels locaux
Formes de mobilisation:Actions artistiques et créatives (par exemple théâtre par les guerillas, fresques murales)
Rédaction de rapports alternatifs/Création de savoirs alternatifs
Développement d'un réseau/action collective
Développement de propositions alternatives
Lettres et pétitions officielles de doléance
Campagnes publiques
Manifestations de rue/protestations
Impacts du projet
Impacts EnvironnementauxVisible: Pollution atmosphérique, Perte de biodiversité (animaux sauvages, diversité agro-écologique), Désertification/Sécheresse, Perte de paysage/dégradation esthétique, Pollution sonore, Pollution des sols, Érosion, Déforestatoin et perte de couverture végétale, Pollution des eaux de surface / Baisse de la qualité (physico-chimique, biologique) des eaux, Réduction de la connectivité écologique / hydraulique
Potentiel: Pollution ou diminution des eaux souterraines, Déversements de la digue contenant les déchets de la mine, Feux, Réchauffement climatique, Débordement des sites de stockage des déchets, Insécurité alimentaire (dommages aux cultures), Perturbation à grande échelle des systèmes hydrauliques et géologiques
Impacts sur la santéPotentiel: Accidents, Exposition à des risques complexes aux conséquences inconnues ou incertaines (radiations, etc...), Problèmes mentaux incluant le stresse, la dépression et le suicide, Violence liée aux impacts sru la santé (homicides, viols, etc...), Problèmes de santé liés à l'alcoolisme, la prostitution, Maladies et accidents professionnels, Décès
Impacts socio-économiquesVisible: Augmentation de la corruption/cooptation de différents acteurs, Déplacement, Perte des moyens de subsistence, Perte du savoir/pratiques/cultures traditionnels.lles, Violations des droits de l'homme, Spoliation des terres, Perte du paysage/sentiment d'appartenance au lieu
Potentiel: Augmentation de la violence et des crimes, Manque de sécurité de l'emploi, absentéisme au travail, licenciements, chômage, Militarisation et augmentation de la présence policière, Problèmes sociaux (alcoolisme, prostitution, etc...), Impacts spécifiques sur les femmes
Résultats
Statut du ProjetInconnu
Résultats / réponses au conflit:Changements institutionnels
Nouvelle législation
Renforcement de la participation
Projet temporairement suspendu
Développement d’alternatives:Impulsion des projets agroécologiques par l'Assemblée de la vie d'Ancasti x.
¿Est-ce que vous considérez que ce conflit représente un succès pour la justice environnementale ?Non
Expliquez brièvement:Le projet est temporairement détenu mais pas parce que la justice environnementale a été rendue.
Sources et documentation
Législation et textes juridiques pertinentes et liés au conflit

Código de Mineria. Sanción Ley 1919. Ministerio de Justicia y Derechos Humanos. Presidencia de la Nación.
[click to view]

Ley 25675. POLITICA AMBIENTAL NACIONAL. HONORABLE CONGRESO DE LA NACION ARGENTINA.
[click to view]

Art. 41 de la Constitución Nacional.
[click to view]

Ordenanza 017/10 del Municipio de Ancasti “Área Protegida y municipio no tóxico”.
[click to view]

Ley Provincial de Catamarca nº5311 de bosque nativo.
[click to view]

Références - de livres publiés, articles académiques, films ou documentaires publiés

[1] Habitantes de Ancasti: Seres, Naturalezas y Territorios. Luciana Fernández. Universidad Nacional de Catamarca.
[click to view]

[2] Litio: asambleístas de Catamarca alertan sobre los riesgos de su explotación. Angustina Carrasco. El Perfil. Primero de diciembre de 2020.
[click to view]

[3] Catarmarca. Pobladores se movilizan contra la explotación de dos yacimientos de litio. Gabriela Origlia. La Nación. 24 de febrero de 2021.
[click to view]

[4] Integra Capital y Latin Resources explotarán litio en roca en Catamarca. Apertura. Actualizado el 28 de octubre de 2020.
[click to view]

[5] Latin resources. Catamarca Lithium project
[click to view]

Médias d'intérêt - liens vers des vidéos, des campagnes, des réseaux sociaux

Canal de YouTube de La Asamblea de Ancasti por la Vida.
[click to view]

Folleto de información sobre la Mega Minería de Ancasti.
[click to view]

Méta-informations
Dernière actualisation04/11/2021
ID du conflit:5688
Commentaires
Legal notice / Aviso legal
We use cookies for statistical purposes and to improve our services. By clicking "Accept cookies" you consent to place cookies when visiting the website. For more information, and to find out how to change the configuration of cookies, please read our cookie policy. Utilizamos cookies para realizar el análisis de la navegación de los usuarios y mejorar nuestros servicios. Al pulsar "Accept cookies" consiente dichas cookies. Puede obtener más información, o bien conocer cómo cambiar la configuración, pulsando en más información.