Dernière actualisation:
05-10-2021

Essais nucléaires en Nouvelle-Segobia, Western Shoshone Lands, Nevada, États-Unis

Les États-Unis ont testé des armes nucléaires sur les patries traditionnelles de l'ouest de Shoshone de 1951 à 1992. Les tests d'armes nucléaires sont particulièrement destructeurs en raison de la prolifération résultante des retombées nucléaires.


Description:

Les États-Unis ont testé des armes nucléaires sur les patries traditionnelles de l'ouest de Shoshone de 1951 à 1992. considéré le site de test du Nevada (NTS) par le gouvernement américain, et la nouvelle segobia, qui signifie «Mère de la terre des peuples», par l'ouest de Shoshone, cette La terre a été utilisée pour tester les armes les plus dangereuses du monde. En 1941, une partie de la nouvelle SEGOBIA a été désignée par le président Franklin D. Roosevelt comme étant la gamme de bombardements de Las Vegas et de Gunnery. Neuf ans plus tard, une partie de la gamme de gunners a été transformée en un site de test d'armes nucléaires. Toutefois, la NTS n'a pas été officiellement confisquée de l'ouest de Shoshone jusqu'en 1951, lorsque le président Truman a transformé de force 100 familles autochtones [1]. Les tests d'armes nucléaires sont particulièrement destructeurs en raison de la prolifération résultante des retombées nucléaires. Bien que les tests se produisaient sur des terres de Shoshone occidentales, les retombées de la NTS ont chuté à la fois sur les communautés occidentales de Shoshone et du sud de la Paiute [8]. Des études de plus de dollars qui ont tenté d'inclure des régimes de subsistance indigènes, en examinant des doses estimées de manger des lapins, ont abouti à Estimation de la dose Au-dessus des estimations de la DOE pour toutes les voies combinées dans la zone de Duckwater, Nevada [7]. $%%% et% de% et chaque printemps, des milliers de personnes se rassemblent toujours au camp de la paix avec des plans pour envahir le NTS. Les habitants de Western Shoshone et leurs alliés ignorent les clôtures et les signes interdisant les civils de terres militaires et continuent de traverser leurs terres, de visiter des sites traditionnels, de chasser et de se rassembler sur des terres ancestrales. $% Et $% et

Informations essentielles
Nom du conflit:Essais nucléaires en Nouvelle-Segobia, Western Shoshone Lands, Nevada, États-Unis
Pays:Etats-Unis
État ou province:Nevada
Localisation du conflict:Site de test Nevada
Précision de l'emplacementMOYENNE (Niveau régional)
Origine du conflit
Type de conflit. 1er niveau:Nucléaire
Type de conflit: 2ème niveau:Installations militaires
Stockage de résidus nucléaires
Marchandises spécifiques:Essais nucléaires
Détails du projet et des acteurs
Détails du projet

• Les États-Unis ont testé des armes nucléaires au site de test de Nevada de 1951 à 1992. Depuis 1951, environ 900 essais nucléaires au NTS, dont 105 étaient au-dessus du sol. Depuis 1963, tous les tests ont été effectués sous terre, mais les tests ont toujours divisé le rayonnement dans l'atmosphère. De 1951 à 1992, 220 des essais nucléaires ci-dessus et sous terre ont libéré des plumes radioactifs, dont la majorité a parcouru l'est sur des réserves américaines autochtones.

Voir plus
Type de populationRurale
Population affectée:> 90 000
Début du conflit:1951
Acteurs gouvernementaux pertinents:Commission de l'énergie atomique, ministère du Commerce, ministère de la Défense, Département de l'Énergie, Commission des revendications des Indiens, Conseil national de Western Shoshone, Commission interaméricaine des droits de l'homme
Organisations pour la justice environnementale (et autres soutiens) et leurs sites internet, s'ils sont disponibles:- Conseil d'action communautaire autochtone (https://www.nativecommunityAckOncil.org/)
- Mary et Carrie Dann et leurs supporters
(https://rightlivelyhood.org/the-change-makers/find-a-lareate/mary-and-carrie-dann-of-the-western-shoshone-nation/)
Conflit et Mobilisation
IntensitéMOYENNE (manifestations de rue, mobilisation visible)
Niveau de conflitEn REACTION à son exécution (pendant la construction ou l'opération)
Groupes mobilisés:Communautés autochtones ou traditionnelles
Groupes racialement/ethniquement disciminés
Western Shoshone
Formes de mobilisation:Recherche participative au niveau communautaire (études épidémiologiques populaires, etc...)
Poursuites, affaires judiciares, activisme judiciaire
Lettres et pétitions officielles de doléance
Campagnes publiques
Refus d'être indemnisé
Impacts du projet
Impacts EnvironnementauxVisible: Pollution atmosphérique, Perte de biodiversité (animaux sauvages, diversité agro-écologique), Insécurité alimentaire (dommages aux cultures), Pollution des sols
Autres impacts environnementauxContamination radioactive
Impacts sur la santéVisible: Autres impacts sur la santé, Exposition à des risques complexes aux conséquences inconnues ou incertaines (radiations, etc...), Problèmes mentaux incluant le stresse, la dépression et le suicide
Autres impacts sur la santéDes niveaux élevés de rayonnement dans le corps de manger des aliments et du lait contaminés, un risque accru de cancer de l'exposition au rayonnement
Impacts socio-économiquesVisible: Déplacement, Perte des moyens de subsistence, Perte du savoir/pratiques/cultures traditionnels.lles, Militarisation et augmentation de la présence policière, Violations des droits de l'homme, Spoliation des terres, Perte du paysage/sentiment d'appartenance au lieu
Résultats
Statut du ProjetArrêté
Résultats / réponses au conflit:Commission des revendications des Indiens: Créée pour indemniser les peuples autochtones pour des terres et des ressources perdues, mais cela a été utilisé au nom de l'ouest de Shoshone, sans leur consentement, de les indemniser pour la terre confisquée pour le NTS. En conséquence, les Shoshone ont refusé les fonds et ils restent dans le département du Trésor.
Développement d’alternatives:L'indemnisation et / ou la reconnaissance du gouvernement fédéral pour l'ouest de Shoshone ou du sud de la Paiute exposée aux rayonnements sont inexistantes. L'Occident Shoshone n'a également jamais cédé la réclamation à la terre où le site de test de Nevada est basé. Aucun fonds n'a été créé pour payer les problèmes de santé résultant du programme d'essais nucléaires.
¿Est-ce que vous considérez que ce conflit représente un succès pour la justice environnementale ?Non
Expliquez brièvement:L'indemnisation et / ou la reconnaissance du gouvernement fédéral pour l'ouest de Shoshone ou du sud de la Paiute exposée aux rayonnements sont inexistantes. L'Occident Shoshone n'a également jamais cédé la réclamation à la terre où le site de test de Nevada est basé. Aucun fonds n'a été créé pour payer les problèmes de santé résultant du programme d'essais nucléaires.
Sources et documentation
Références - de livres publiés, articles académiques, films ou documentaires publiés

[3]Quigley, Dianne, Virginia Sanchez, D. Handy, Robert Goble, and P. George. "Participatory research strategies in nuclear risk management for native communities." Journal of health communication 5, no. 4 (2000): 305-331.

[1] Fishel, Julie Ann. "United States called to task on indigenous rights: the Western Shoshone struggle and success at the international level." American Indian Law Review 31, no. 2 (2006): 619-650.

[6] Johnson, Taylor N. "“The most bombed nation on Earth”: Western [6]Shoshone resistance to the Nevada National Security Site." Atlantic Journal of Communication 26, no. 4 (2018): 224-239.

[9]Frohmberg, Eric, Robert Goble, Virginia Sanchez, and Dianne Quigley. "The assessment of radiation exposures in Native American communities from nuclear weapons testing in Nevada." Risk Analysis 20, no. 1 (2000): 101-112.

[7]George, Patricia, and Abel Russ. "Nuclear Testing and Native Peoples: Tribal research uncovers unexpected exposures." Race, Poverty & the Environment 11, no. 2 (2004): 38-40.

[2] Kuletz, Valerie L. The tainted desert: Environmental and social ruin in the American West. Routledge, 2016.

[5] Jacobs, Robert. "Nuclear conquistadors: military colonialism in nuclear test site selection during the Cold War." (2013).

[4] Solnit, Rebecca. Savage Dreams: A Journey into the Landscape Wars of the American West. Berkeley: University of California Press, 2000

[8]Johansen, Bruce. “The Most Bombed Nation on Earth.” In Environmental Racism in the United States and Canada: Seeking Justice and Sustaiability. ABC-CLIO, 2020.

[11] Dunning, Gordon. “FALLOUT FROM THE NUCLEAR TESTS AT THE NEVADA TEST SITE.” United States Atomic Energy Commission, May 1959.

[10]Landau, Arielle. “A Uniquely Destructive Injustice: US Nuclear Testing on Indigenous Lands – an Environmental Justice and GIS Analysis.” Unpublished (2021). https://alandaux.github.io/assets/A%20Uniquely%20Destructive%20Injustice%20-%20Final%20Draft.pdf
[click to view]

Méta-informations
Collaborateur:Arielle Landau, BOLD Fellow at the EJAtlas
Dernière actualisation05/10/2021
Commentaires
Legal notice / Aviso legal
We use cookies for statistical purposes and to improve our services. By clicking "Accept cookies" you consent to place cookies when visiting the website. For more information, and to find out how to change the configuration of cookies, please read our cookie policy. Utilizamos cookies para realizar el análisis de la navegación de los usuarios y mejorar nuestros servicios. Al pulsar "Accept cookies" consiente dichas cookies. Puede obtener más información, o bien conocer cómo cambiar la configuración, pulsando en más información.